Formation N4

Le niveau IV capacitaire de la FFESSM est autorisé à plonger en toute autonomie en palanquée dans les limites de la plongée à l’air. Il a donc les mêmes prérogatives qu’un Plongeur niveau III auxquelles s’ajoute la qualification de guide de palanquée.

Prérogatives

Le possesseur de ce niveau peut :

  • Pratiquer la plongée sous-marine en autonomie dans la limite des 60m (plongée à l’air).
  • Guider en exploration les plongeurs de tous les autres niveaux dans la limite de la profondeur fixée par le plongeur de niveau le plus bas de la palanquée et sous la responsabilité d’un directeur de plongée.
  • Réaliser des baptêmes en milieu artificiel de moins de 6m avec accord d’un initiateur ou d’un moniteur.
  • Présenter le Moniteur Fédéral 1er degré et le niveau V.
  • S’il est déjà titulaire du premier niveau d’enseignement (Initiateur ou E1), il passe automatiquement au deuxième niveau et devient E2. S’il n’est pas déjà titulaire du premier niveau d’initiateur, il devient directement titulaire du E2 en réussissant l’examen du E1 (que l’on peut préparer à partir du niveau II).

Le possesseur de ce niveau doit utiliser pendant la plongée :

  • Un gilet de stabilisation (ou « S.G.S. », pour « Système gonflable de Stabilisation »).
  • Un moyen de calcul de décompression (ordinateur de plongée ou montre et profondimètre et tables de plongée).
  • Une bouteille de plongée munie de deux sorties indépendantes, chacune équipée d’un détendeur complet (généralement un détendeur normal et un détendeur de secours).

Les épreuves

Il y a trois groupes d’épreuves : la condition physique, la plongée scaphandre et la théorie. En général, le passage du niveau IV capacitaire se fait à la fin d’un stage d’une ou deux semaines, et cela plusieurs années après le passage du niveau précédent. Le niveau IV demande une grande préparation physique et mentale et ne tolère aucune erreur. Vous devez obtenir la moyenne dans les trois groupes d’épreuves sans obtenir de note éliminatoire à l’une des épreuves.

On ne peut se présenter à l’examen de passage que si l’on a 18 ans et si l’on est titulaire des :

  • Diplôme Plongeur niveau III ou équivalence reconnue par la FFESSM.
  • Diplôme RIFAP (Réactions et interventions face à un accident de plongée)
  • Signature des 5 compétences préalables par un moniteur agréé.

Jusqu’en 2011, un diplôme Plongeur niveau II était suffisant pour préparer le niveau IV.

Photo aléatoire

Val cale

Archives